Etre bien chez soi en respectant l’environnement

  • Chaque personne a un métabolisme différent et se sentira bien à une température ambiante différente. De toute évidence une personne âgée et peu mobile risque d’avoir froid dans une pièce où un jeune sportif aura presque trop chaud en T-shirt.

  • Le rôle du chauffage central des immeubles n’est pas d’assurer un confort thermique parfait pour tous les habitants (c’est d’ailleurs impossible, voir l’exemple ci-dessus) mais de fournir un niveau de température ambiante qui correspond à un bon compromis entre la consommation d’énergie et le confort.
  • Les normes et recommandations des autorités sont claires. Dans la pratique, une valeur moyenne de 21 degrés le jour dans les pièces de vie est une valeur raisonnable. Comme les immeubles ne sont jamais parfaitement homogènes, on constate une distribution des températures autour de cette valeur (par exemple 20 à 22 degrés). Si l’immeuble est très bien isolé et bénéficie d’une ventilation avec récupération de chaleur, on peut viser un peu plus bas. A l’inverse, un immeuble vétuste peut justifier d’augmenter quelque peu la valeur de consigne. Dans un home pour personnes âgées, le bon sens dicte des valeurs plus élevées.
  • Il existe des moyens simples et efficaces pour se sentir bien, même si la température ambiante nous paraît insuffisante.

Le plus efficace et naturel est … un pull ! Pour regarder la télé, une chaude couverture est très agréable.

Une tasse de thé fumante vous réchauffera les mains et le coeur.

Si vous êtes en bonne santé, pourquoi ne pas profiter de ce prétexte (j’ai froid) pour caser un peu d’ exercice physique dans votre soirée ?

Recourir à ces solutions n’a rien de choquant – après tout cela fait seulement quelques dizaines d’années que les logements sont chauffés au point que les habitants n’ont rien à faire pour s’y sentir bien. Et c’est justement depuis le début de cette époque que nos émissions de gaz à effet de serre ont explosé. Saviez-vous que le chauffage est – à lui seul – responsable de 35% des émissions de CO2 de la Suisse ?

  • Vous aimeriez avoir un sentiment de bien être dans la salle de bains ? Essayez la lampe à infra-rouges (installée par un professionnel). Votre lit frais ne vous convient pas ? Une bouillotte ou son cousin suédois – le sac à graines chauffé au micro-ondes – feront des merveilles.
  • Apprenons à aimer la fraîcheur – elle est notre amie – il est bien plus sain de dormir dans une chambre à 18 degrés qu’à 24. Vos voies respiratoires vous en seront reconnaissantes et vous partagerez votre lit avec bien moins de bactéries.

Pourquoi le chauffage ne marche pas ?

Le système de pilotage du chauffage par la météo « eGain forecasting » introduit un changement radical : la quantité de chaleur envoyée dans le bâtiment ne dépend plus de la température extérieure instantanée mais du besoin de chaleur calculé sur plusieurs heures.

Quand nous savons que la journée va être douce et ensoleillée, nous évitons de surchauffer le matin.

Le résultat est que la température des logements reste constante.