Pilotage du chauffage par la météo

Explication du système eGain forecasting pour les locataires
Chers locataires

Le propriétaire de votre immeuble a décidé de l’équiper du système de pilotage de chauffage par la météo eGain forecasting pour optimiser la consommation d’énergie ?

Cette attitude responsable est conforme aux directives des autorités fédérales et cantonales en matière d’économies d’énergie. Dans certains cantons (comme Genève), des pénalités sévères et des travaux coûteux (qui se traduisent inévitablement par des hausses de loyer) sont imposés aux immeubles dont la consommation d’énergie est excessive. Il y a donc obligation légale de modérer la consommation d’énergie.

Le système eGain forecasting permet :

  • de vérifier la température et l’humidité des logements (sondes intérieures) et
  • de piloter le chauffage du bâtiment en assurant un confort normal avec une consommation d’énergie optimisée.

A cet effet, eGain forecasting tient compte de la météo future pour économiser de l’énergie en évitant de chauffer inutilement le bâtiment. Un bâtiment est inerte : il réagit très lentement aux changements du chauffage.

Si une journée ensoleillée est prévue, il est normal que les radiateurs (ou le plancher chauffant) ne soient pas chauds le matin. Après quelques heures, la température extérieure plus élevée et le soleil vont « recharger » le bâtiment au lieu de le surchauffer.

Il faut donc changer nos attentes et nos réflexes :

un radiateur ou un plancher chauffant inactif ne signifie pas que le logement est froid ou le chauffage en panne. Ce qui compte c’est la température du logement, pas celle du radiateur.

Si vous avez un doute, procurez vous une petit thermomètre portable et observez la température intérieure. Si celle-ci est dans les normes (voir plus bas) malgré un radiateur inactif, tout est en ordre.

 

Températures intérieures : combien ?

Les températures intérieures de beaucoup d’immeubles on été souvent excessives par le passé, surtout en entre saison.

Comme vous les savez sans doute, les autorités ont mis en place un cadre réglementaire qui impose de modérer ces excès. La stratégie énergétique de la Confédération et les lois cantonales nous dictent une consommation modérée d’énergie et un comportement exemplaire en matière d’émissions nuisibles à l’environnement.

En pratique, selon la qualité du bâtiment (âge, isolation,…) il faut s’attendre à des températures diurnes de 21 à 22 degrés avec une légère baisse la nuit. Dans les immeubles récents, dont les fenêtres ne causent pas d’effet de paroi froide, une température de 20-21 degrés est optimale. A l’inverse, on peut justifier des températures un peu plus élevées dans les bâtiments ayant des défauts importants de vitrage et/ou isolation.

Ces valeurs sont les moyennes de jour, dans les pièces d’habitation. La nuit et dans les chambres à coucher, une température légèrement plus basse est normale et saine.

De plus, il est fréquent que le système de chauffage d’un immeuble ne permette pas de régler parfaitement tous les appartements. Dans ce cas, nous nous efforçons d’assurer les températures ci-dessus dans les parties les moins bien chauffées et devons accepter que certaines parties du bâtiment sont en surchauffe. Ce compromis est difficile à trouver et nous en appelons à votre compréhension pendant la phase de réglage.

Surchauffer un bâtiment coûte cher (+ 6% à 7% de charges par degré supplémentaire). Ainsi avec 24 degrés au lieu de 21 vous payez 20% de trop. Surchauffer est aussi écologiquement incorrect (augmentation des émissions) et peut s’avérer mauvais pour la santé (humidité insuffisante, choc thermique en sortant du bâtiment).

Il est normal de s’habiller en rapport avec la saison, même en étant à l’intérieur. Un pull est donc conseillé aux personnes frileuses.

Si vous êtes une personne âgée et/ou peu mobile, vos besoins en chaleur sont plus importants que ceux des autres habitants de l’immeuble. Dans cette situation, une solution individuelle doit être cherchée, car il serait excessif de surchauffer l’ensemble pour répondre aux besoins d’une personne, même si ceux-ci sont parfaitement légitimes.

Voici quelques liens utiles